Sélectionner une page

Publication GoodMoods.

Si 95% des fonds marins restent encore inexplorés, les créateurs, eux, les sondent continuellement !
La décoratrice Laura Gonzalez répond ainsi à l’appel du grand large en repensant la brasserie La Lorraine, spécialisée en produits de la mer : fresque figurative où ondoient des laminaires, détails cordés, reflets de fraîcheur dans un parterre en mosaïque aquatique et courbes élégantes de coquillages sur les banquettes. Ailleurs dans Paris, la maison Hermès fait écho en explorant plus profondément encore les océans et selle un banc de poissons pour habiller ses vitrines, rue Saint Honoré.

L’océan berce ainsi nos vies citadines de monts et merveilles auxquels nous goûtons avec fascination. Au-delà du consensuel motif poisson, la tendance penche pour un design plus fantasque à l’esthétique chargée d’histoires. Amphore cristallisée dans les coquillages, comme repêchée des fonds marins, collier façon pièce d’or échappée d’un trésor de pirate, vaisselle illustrée dans un style antique pour évoquer les mythes grecs de la Grande Bleue.
Le mystère marin inspire aussi un design renflé : rondeurs translucides des gelés de mers, rondeurs à picot du poisson-hérisson et rondeurs télescopiques des coquillages.

En guise de dressing, les créateurs se sont laissés séduire par ce que la mer a de plus attirant : ses sirènes. L’une des silhouettes de la collection Resort 2019 de Temperley est un modèle de double dermique assurément séducteur.
Quant à la gamme de couleurs, elle vacille entre le blanc d’argent, le corail et une belle infinité de bleus. L’océan n’aura jamais été aussi tentant !